Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

My Texas

Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

Anniversaire de la mobilisation sur l'avortement réussi pour Wendy Davis

com
Source : https://www.facebook.com/wendydavistexas

Source : https://www.facebook.com/wendydavistexas

Candidate au poste de gouverneur du Texas après avoir acquis une renommée internationale en prononçant un discours fleuve contre de nouvelles restrictions au droit à l'avortement il y a un an, Wendy Davis devait s'acquitter d'un exercice difficile hier soir, lors du meeting commémorant le premier anniversaire de la victoire (de courte durée) des Démocrates sur la majorité républicaine dans ce dossier polémique :
Dans une salle prestigieuse du centre-ville d'Austin, elle devait à la fois mobiliser les troupes et éviter de braquer la frange la plus modérée de son électorat.

Les débuts très politiquement corrects de sa campagne pouvaient laisser anticiper un discours excessivement prudent. Mais bien que j'aie trouvé l'exercice comme la candidate très contrôlés et que j'ai un faible pour sa co-listière Leticia Van de Putte (l'autre sénatrice texane qui déchire), je dois reconnaître qu'elle s'est bien tirée de l'exercice. Elle n'a prononcé qu'une seule fois le mot "avortement" (pour critiquer son adversaire Greg Abbott, le dauphin de l'actuel gouverneur Rick Perry, "opposé à l'IVG même en cas de viol ou d'inceste") et n'a fait qu'évoquer son programme. Mais elle a ressuscité l'émotion du 25 juin 2013 en rappelant quelques-uns des témoignages de femmes contraintes d'avorter qu'elle avait relatés dans son discours fleuve puisque la majorité républicaine avait coupé court aux audiences du public. Et en demandant à ce que chaque Texane puisse faire ses propres choix, elle était en phase avec sa base, comme d'ailleurs avec la majorité des Texans qui ne souhaitaient pas que de nouvelles restrictions au droit à l'avortement soient adoptées ou ne se prononcent pas sur le sujet.

Surtout, même si elle est largement devancée dans les sondages, elle s'est montré combative en concluant par un "Nous gagnerons !" Les militants étaient venus pour ça (ils étaient quelques 1600 selon le chiffre cité par le Star-Telegram) et sont repartis ravis, en ayant dévalisé le stock de T-shirts de campagne.

En plus d'une analyse intéressante, le Texas Tribune a mis en ligne la vidéo de son intervention si vous voulez faire votre propre opinion. Elle dure moins de 25 minutes.

Print
Repost

Commenter cet article