Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
My Texas

My Texas

Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

Au Texas, dans les coulisses de la campagne des Démocrates

Au Texas, dans les coulisses de la campagne des Démocrates
Au Texas, dans les coulisses de la campagne des Démocrates

et que Wendy Davis a échoué à se maintenir au niveau du dernier candidat démocrate sérieux au poste de gouverneur, bien que cette année électorale ait été décrite comme la première "ouverte" depuis l'élection de la gouverneure démocrate Ann Richards il y a vingt ans,

on peut se demander quel est l'intérêt d'une organisation comme Battleground Texas, lancée en début dernière pour faire du Texas "un champ de bataille", c'est-à-dire un Etat susceptible de basculer dans le camp démocrate.

Pour m'être immergée dans les équipes du Centre et du Nord d'Austin de Battleground Texas, je peux témoigner des difficultés des Démocrates dans l'Etat. Il faut déployer une énergie considérable pour attirer des bénévoles. Il est difficile de susciter l'intérêt d'électeurs parfois très éloignés de la politique ou bien dégoûtés par son mode de fonctionnement. Ceux qui prennent part aux élections n'adhèrent jamais totalement aux propositions faites ou aux candidats qui les portent et trouvent toujours qu'on pourrait faire plus dans un sens ou dans l'autre (mais jamais le même...). Voilà pour les grandes lignes !

Au Texas, dans les coulisses de la campagne des Démocrates

Personnellement, ce qui m'a semblé le plus manquer dans cette campagne, ce sont des efforts pour atteindre les abstentionnistes, notamment au sein des minorités (alors qu'elles seront bientôt la majorité dans l'Etat...).

En tant que non-citoyenne états-unienne, je n'ai pas pu faire d'inscription sur les listes électorales. Mais en faisant du porte à porte, il y a eu des moments où je ne parlais qu'à des électeurs blancs semblant bien installés dans la vie et m'assurant que je n'avais pas de souci à se faire pour eux, ils iraient voter !

En déménageant en cours de campagne dans le Nord d'Austin, j'ai fini par utiliser un peu mon espagnol en frappant à la porte de foyers hispanophones et noué plus de contacts avec des électeurs membres des minorités. Mais aussi trouvé quelques petits plus d'organisation découverts dans le Centre d'Austin à manquer...

Les Démocrates ont beau avoir adopté les brillantes techniques de campagne de Barack Obama, ils ont encore beaucoup de chemin à parcourir au Texas. Mais le retard pris depuis la défaite de la dernière gouverneure démocrate il y a vingt ans est tel que je ne pense pas qu'on pouvait s'attendre à mieux, bien que Wendy Davis ait suscité des espérances considérables.

Le résultat de mardi me renforce dans ma conviction que la politique est trop médiatique pour vraiment convaincre et me conforte dans ma volonté de me focaliser sur les Latinos et les sujets migratoires dans mon travail journalistique.

En attendant de se retrouver sur ces thématiques, je vous invite à lire mon autre post consécutif à l'élection de mardi sur le prochain gouverneur du Texas, Greg Abbott.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alex 09/11/2014 06:35

Pffff... dommage que Wendy Davis ait échoué! Merci en tout pour cet intéressant article, Cécile, qui me permet de me maintenir en contact (un lien vivant!) avec la politique texane, depuis mon "exil" (;-)) français... Au plaisir de lire vos articles à venir...

Cécile Fandos 09/11/2014 07:27

Merci ! Avec plaisir Alex !