Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

My Texas

Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

Le prochain gouverneur du Texas, Greg Abbott

com
Le prochain gouverneur du Texas, Greg Abbott

Elu mardi gouverneur du Texas en infligeant une sévère défaite à la championne de la défense du droit à l'avortement Wendy Davis, avec 59,3 % des suffrages exprimés, Greg Abbott, l'actuel ministre de la Justice texan, se décrit comme "un conservateur au coeur" et "un des principaux avocats de l'opposition aux excès de l'administration Obama". Dans la biographie de son site de campagne, le vainqueur affiche fièrement son bilan de "trente plaintes déposées" contre l'exécutif fédéral et sa conviction qu'"il n'y a pas de pouvoir supérieur à Dieu".

Le prochain gouverneur du Texas a donc beau être diplômé de l'université du Texas (et pas de la conservatrice université Texas A&M comme l'actuel gouverneur), marié à une Hispanique et se déplacer en chaise roulante généralement sans santiags aux pieds, il est avant tout le dauphin de Rick Perry.

Et bien qu'il ait estimé, au lendemain de sa victoire, qu'il fallait "réévaluer" l'Enterprise Fund créé par Rick Perry après que des subventions injustifiées ont été révélées, et qu'il ait notamment fait campagne sur l'éducation après les coupes sévères approuvées il y a trois ans (et seulement partiellement restaurées depuis), ses priorités comprennent la sécurisation de la frontière pour lutter contre l'immigration clandestine et la défense du port d'armes, en droite ligne avec les politiques menées depuis 20 ans et la fin du mandat du dernier gouverneur démocrate, Ann Richards.

Le dernier découpage électoral opéré par les Républicains du Texas, la marginalisation d'une partie de l'électorat au travers de la loi de "lutte contre la fraude électorale" exigeant de nouvelles formes d'identification et l'assouplissement des règles de financement de la politique américaine par le Cour Suprême des Etats-Unis semblent garantir une domination durable des conservateurs dans le Lone Star State.

Mais je ne renie pas ce que j'ai écrit il y a presque un an et demi : le succès de l'obstruction parlementaire démocrate contre les nouvelles restrictions à l'avortement au Texas est le signe de grands changements à venir. Je pense qu'ils se concrétiseront quand les Démocrates du Texas choisiront comme principale candidate dans la course à l'Exécutif texan une Latina clairement progressiste comme Leticia Van de Putte, qui se présentait au poste de gouverneur adjoint, plutôt qu'une figure médiatique comme Wendy Davis, qui s'est montrée trop souvent contrôlée au cours de sa campagne. Et comme je continue de trouver les Démocrates texans plus intéressants à suivre que la majorité républicaine, je vous invite à me suivre dans les coulisses de Battleground Texas, la machine de guerre montée par les Démocrates pour reconquérir le Lone Star State.

Print
Repost

Commenter cet article