Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

My Texas

Journaliste française au Texas depuis septembre 2011, je partage ici mes réflexions sur ce grand Etat, ainsi que mes revues de presse et de web via mes comptes Facebook et Twitter – Cécile Fandos

Mexicain aux Etats-Unis : Résident du Sud ou de l’Ouest, sans-papiers et peu qualifié

com

Affichant les plus forts taux d’Hispaniques dans la population après le Nouveau Mexique (environ 38 %, contre 46 %), le Texas et la Californie comptent moins d’immigrés en proportion que l’Etat de New York, le New Jersey voisin ou la Floride, d'après les chiffres du Pew Hispanic Research Center faisant référence en la matière (et alimentant l'ensemble de ce billet). Moins du tiers des Hispaniques texans sont ainsi nés à l’étranger.

Mais l’Etat accueille plus du quart des immigrés aux Etats-Unis nés au Mexique, un chiffre en rapport avec les proportions d’immigrés mexicains vivant dans l’Ouest du pays, mais bien supérieur à ceux enregistrés dans le reste du Sud des Etats-Unis.

Nationalement, plus de la moitié de ces immigrés mexicains sont sans-papiers et les Mexicains représentent plus de la moitié des quelque onze millions de sans-papiers présents aux Etats-Unis. Et si le Texas et la Californie n’affichent pas les plus forts taux d’immigrés du Mexique, les Latinos qui vivent dans ces deux Etats sont moins souvent des citoyens américains qu’ailleurs.

En majorité non-diplômés du secondaire, les immigrés mexicains aux Etats-Unis se concentrent dans quelques secteurs d’activité, notamment l’agriculture, le nettoyage, la construction, l’hôtellerie et la restauration, où les acquis sociaux sont inférieurs à ceux d’autres branches.

Partout, ils disent souffrir de discriminations. Mais dans le sud et l’ouest des Etats-Unis, c’est l’apparence physique qui semble déclencher ces attitudes, alors que les Hispaniques de la côte Est sont plus nombreux à juger la langue discriminante.

Pour toutes ces raisons, j'étais très heureuse de réaliser au Texas une série sur le thème de l'immigration pour Le Ben Franklin Post, le magazine de l'agence France USA Media.

L'agence a pris en charge nos frais de déplacements à moi et à mes consœurs Martha Peciña et Noémie Taylor-Rosner, avec qui nous avons fait des sujets sur l'immigration mexicaine aux Etats-Unis pour La France Agricole et CFDT Magazine.

Avec Noémie, nous avons également traité de l'immigration française aux Etats-Unis pour France-Amérique.

Bonne lecture et à bientôt sur ce sujet (et d'autres...) sur MyTexas.overblog.com !

Print
Repost

Commenter cet article

recitduncoyote 04/11/2013 17:24

Bonjour à tous,
Nous nous sommes abandonnés avec quelques amis à
essayer de nous lancer dans un roman retraçant de façon
ambiguë la personnalité du coyote animal et humain.
C’est donc dans cette optique que nous vous diffusons
aujourd’hui son résumé en attendant vos avis et réactions!
Nous vous remercions de votre attention.

Cordialement

—> http://www.comexki.com/recit-dun-coyote/ <—

Cécile Fandos 04/11/2013 20:32

Très joli texte, bravo ! J'aime beaucoup, on veut en lire plus ! Où peut-on le faire et qui est derrière ce projet ? dites-en nous plus !

frédéric 14/08/2013 07:17

Tres intéressante remarque sur l'évolution des ranchs au Texas! Du coup, ca me donne envie de vous demander des renseignements sur l'évolution de la météo au Texas (de plus en plus seche, alors!). Mais j'arrete de vous donner du travail en plus (meme si j'ai l'impression que vous avez une grosse capacité de travail!)...

Cécile Fandos 14/08/2013 17:29

Il a plu en juillet, ce qui fait que l'été 2013 ne figure pas parmi les plus secs. Mais la tendance au réchauffement est claire (à l'échelle mondiale d'ailleurs, n'en déplaise aux émetteurs de gaz à effet de serre qui ne veulent pas qu'on réduise leurs émissions...).

frederic 14/08/2013 07:12

Chere Cécile, c'est maintenant moi qui ai de la lecture a faire pour me mettre a jour de votre blog!!! ;-) Merci encore! J'ai commencé par l'incroyable histoire de la démolition par erreur d'une maison et par les bons conseils du Dr Bush (dont je ne sais s'il vit au Texas...).